Archives de l’auteur : AurelieOne

L’été approche : pourquoi ne pas passer à la trottinette électrique

Avec l’été qui arrive à grands pas, vous cherchez une solution de mobilité pratique et ludique pour circuler en ville. Optez pour la trottinette électrique, une excellente alternative aux voitures et transports en commun.

La trottinette électrique comme solution de transport

Les beaux jours seront bientôt là. C’est l’occasion de changer de mode de transport, et d’opter pour un moyen qui vous permettra de profiter du soleil et du vent. La trottinette électrique fait partie des dernières innovations en la matière. C’est un moyen de transport sympa et facile à utiliser. Contrairement aux trottinettes classiques, elles sont pourvues d’un moteur qui leur permet de rouler plus vite. Leur vitesse peut ainsi atteindre les 30 km/h. Il vous suffit alors d’actionner l’accélérateur pour aller plus rapidement, de décélérer pour ralentir, et de freiner pour vous arrêter. Selon vos envies et votre forme du moment, vous pouvez aussi la pousser à pied et ne recourir à l’assistance électrique que sur les montées et les portions de route difficiles.

La trottinette électrique : un moyen de transport très souple

La trottinette électrique est la monture idéale pour simplifier votre circulation en ville pour la saison d’été qui vient. Vous pouvez l’utiliser pour vos déplacements quotidiens, sur la totalité de vos trajets ou en complément des transports en commun ou de la voiture.L’engin se transporte d’ailleurs facilement. Des modèles pliables et compacts sont notamment disponibles sur le marché. Ainsi, les jours où il pleut, vous pourrez par exemple prendre le bus, et au retour du soleil, rouler avec votre trottinette électrique. Fini également les problèmes de stationnement. Vous n’aurez plus besoin de faire plusieurs fois le tour du quartier pour trouver une place libre. Arrivée à destination, il vous suffit de plier votre trottinette électrique, et de la prendre avec vous. Vous pouvez la ranger sous votre bureau ou dans un petit coin, sans encombrer.



DCIM100GOPRO

Une pente a 14% sans effort en vélo non électrique bientôt possible à Toulouse ?


ascenseur a velo

Avec le cyclocable, sorte de remontée mécanique pour cycliste, monter des pentes à 14% est possible sans effort pour les vélos y compris classique. Cette solution existe, si c’est une société Française qui la propose, c’est pourtant en Norvege, à Trondheim, qu’il faut aller la chercher… oui c’est bien loin de Toulouse pour le coup.

L’aventure de ce designer Norvegien Jarle Wanvick a débuté en 1993. Il a inventé le remonte pente pour cyclistes. Une solution pour développer le vélo même dans un environnement hostile avec des montées à plus de 14 % sur 125 mètres. Avouons que même en voiture, on ne s’y sentirait pas à l’aise !

Le pari est réussi, en 2012 la société Skirail basée en Isère et spécialiste des tire-fesses pour le ski a fait évoluer l’idée et l’a rendue plus fiable, plus sur et déclinable dans les villes du monde entier.

monte-velo

Comment ça marche ?

Le fonctionnement est très simple, l’utilisation facile : le cycliste appuie simplement sur le bouton vert à la  » station de départ  » et prend appui avec son pied droit sur un support (pédale) qui est entrainée par un câble. Ainsi notre cycliste est poussé par la pédale et il remonte tranquillement la pente jusqu’à la station d’arrivée où la pédale disparait sous la chaussée pour retourner en station aval. Et tout ceci sans neige !

L’appareil s’intègre parfaitement dans l’environnement car il est entièrement installé en souterrain à faible profondeur, rendant le délai d’installation sur site très court.

Son fonctionnement électrique le rend très silencieux. Entièrement automatique, l’appareil fonctionne en libre-service sans personnel d’exploitation. Bien entendu le Système a subit tout les tests et est conforme aux exigences européennes en terme de sécurité.

La vitesse est de 1,5 mètres par seconde. Il peut faire monter environ 300 cyclistes par heure. Prend en charge des pentes jusqu’à 18 % et pouvant atteindre 500 mètre de long. Autant dire un large spectre d’usage dans les villes du monde entier.

Bon, je vois les adeptes des cols du tour de France faire la moue… mais imaginez cette installation à Pech david… ou à cote pavée, ….quel bonheur pour les cyclistes urbains du quotidien ! Je trouve cette solution très très sympa et pratique et qui permet à un grand nombre de gens d’utiliser le vélo même non électrique pour aller travailler sans galère. Pour information le système ne coute pas beaucoup plus cher que la mise en place d’une piste cyclable de A a Z.

Des villes comme San Francisco sont à l’étude sur l’installation prochaine d’un tel dispositif dans leur ville, afin de faciliter la vie aux cyclistes et de permettre un essor du vélo.

trottinette électrique monté

Alors à quand chez nous ?

Mais qui donc vole au secours des fesses des toulousains et toulousaines ?

Si votre vélo était stationné en centre ville de Toulouse, le week end du 3 mai dernier vous avez peut-être eu la surprise de voir votre selle couverte d’un couvre-selle étanche logo-té MU. Il s’agissait d’une opération spéciale en prélude à la grande fête du vélo qui se déroulera du 27 mai au 7 Juin.

Il pleuvait par averse le week end dernier sur Toulouse et dans ces conditions certains hésitent parfois à sortir leurs vélos et surtout à le laisser dehors. En effet, dans ces cas là, votre vélo se trouve trempé et, il n’y a rien de plus désagréable que de remonter sur son vélo dont la selle est imbibée d’eau, sploutch… bonjour les dégâts pour le pantalon.

Vendredi et samedi l’équipe de Mobility Urban s’est donc donnée pour mission de protéger les fesses des cyclistes Toulousain. «Nous avons voulu récompenser les cyclistes toulousains qui roulent même sous la pluie». Ils ont arpenté l’avenue d’Alsace Lorraine et l’hyper centre, au guidon de leur trottinette électrique à l’affut de selles de vélo non protégées sous l’œil amusé ou interrogatif des passants.

« Les cyclistes que nous avons rencontrés ont applaudi l’initiative: Nous avons même été interpellés par des passants qui n’avaient pas leur vélo sur eux mais qui se trouvaient fort intéressés par ses housses.» déclare Christophe. L’équipe a vu nombre de vélos équipés de sac de supermarché noués en guise de protection, ce qui n’est ni très esthétique ni très pratique. « Même si à proprement parlé, ils étaient protégés, nous leur avons offert le sur selle MU pour plus de confort». Ils ont même couvert les véloToulouse du Capitole.

Si la pluie nous a enfin quitté pour quelques jours, un tel équipement et bien utile toute l’année. Cette opération a été menée par Mobilityurban.fr, la nouvelle boutique d’électro mobilité, situé 9 place du parlement. Une boutique originale, animée par une équipe motivée à faciliter au plus grand nombre l’usage de moyen alternatif en ville et en péri urbain. Jusque là, Mobilityurban.fr était un acteur du e-commerce dans la mobilité urbaine, avec déjà des opérations original à leurs actif. «Il s’agissait de profiter de cette météo pour nous faire connaître auprès des Toulousaines et des Toulousains d’une façon sympathique et agréable» Cette opération de rencontre avec les Toulousaines et des Toulousains vient en prélude à la grande fête du vélo en entreprise organisé par l’association 2 pieds 2 roues qui se déroulera du 19 Mai au 7Juin,  »AYAV » Allons y a vélo ! Mobilityurban est partenaire de l’opération AYAV afin de sensibiliser les gens sur une mobilité différente sans voiture.

fesses des toulousains