Archives de l’auteur : AurelieOne

2014 l’année de la trottinette à assistance électrique ?

trottinette électrique klick oxelo

En fin d’année 2013, nous avons vu débarquer de la trottinette électrique L-TROTT avec son approche novatrice par rapport aux trottinettes électriques jusque là disponibles. Ce qu’elle présente de novateur ? Son poids en dessous des 10kg, un moteur roue avant et un design très proche d’une trottinette classique, tout en permettant d’atteindre les 23 km/h.

Dans la foulée, Oxylane la marque de glisse urbaine du geant Décathlon annonce elle aussi, lors de sa grande messe de l’innovation de fin d’année, la sortie très prochaine d’une trottinette à assistance électrique la KLICK avec des similitudes à la L-Trott, moteur roue avant, design d’une trottinette classique…Et un prix qui devrait être très bas, en dessous des 500€ information à confirmer.

trottinette electrique e micro

Et voilà qu’en ce début 2014 et c’est autour de Micro le spécialiste Suisse de la trottinette d’annoncer une trottinette à assistance électrique, dans la lignée des deux précédentes. Pour celle ci on ne connait ni la date de sortie ni le prix, mais ils annoncent un poids à peine croyable 6,8Kg. Difficile d’y croire en effet quand on sait que la trottinette micro black fait déjà 5Kg, auraient-ils réussi à mettre un peu d’électronique, une batterie et un moteur roue dans 1kg8 seulement ?

Voilà deux gros acteurs de la trottinette qui se positionne sur le créneau de la mobilité douce et c’est une bonne nouvelle, cela est un signe de démocratisation future de ce mode de mobilité.

ltrott-la trottinette électrique

Le point qui reste aussi à voir et de tester cette nouvelle génération de trottinette à assistance électrique. Si j’ai eu l’occasion de tester la l-trott, les deux suivantes nous laissent plus de questions que de réponses à ce jour. Qu’est ce qu’on entend par « assistance électrique » est ce juste l’aide au pied au démarrage comme l’Egret ? Ou bien si vous ne poussez plus le moteur s’arrête comme sur un VAE quand on arrête de pédaler ? Ou encore, il faut au préalable pousser au pied de façon classique jusqu’a atteindre une certaine vitesse qui est ensuite maintenue ?

Mais comment cela se comporte il en ville avec un passage piéton tous les 200 mètres est ce qu’au final on ne passerait pas plus de temps a pousser qu’à rouler ?

Et si on veut maintenir une vitesse faible mais continue ?

Et vous votre avis c’est quoi ?

 

De l’air, de l’eau, mon velo…

« Moi je veux pas un vélo a assistance électrique, je veux faire du vélo pour faire du sport« 

Combien de fois ais je entendu cette phrase?

Les beaux jours et le tour de France arrivant, les vocations au vélo, au sport en générale, et a préparer la saison de maillots de bain se révèlent
mais si certains investiront dans un vélo carbone, la tenue fibre qui va bien, se lanceront dans des tours de circuit, et dévoront les km et les cols des alpes sans broncher, la plus part se décourageront avant la fin de l’été. Pourquoi?

Parce que les bonnes intentions pousse a acheter un vélo pas cher chez un supermarché du sport, ou a reprendre celui qui vieillit dans le garage, et a vouloir en faire trop trop vite. On est super motivé, on part bille en tête, a fond, et après avoir grimpé cette fichue cote quelques fois, après être arrivé en age au boulot, apres avoir rencontré son boss dans les douches de la boite…la moindre goutte de pluie donne l’occasion d’arrêter, et les courbatures une raison de ne pas recommencer avant l’année prochaine….

Bien-sur c’est bien qu’il y ait des douches au boulot, et on a le choix d’emmener des affaires dans un sac a dos…mais je n’aime pas porter des affaires froissées, et j’aime par dessus tout l’intimité de ma salle de bain a moi… La douche avec des collègues, l’ambiance vestiaire, tout ça avant le petit dej pris à la cafeteria avant ma réunion très importante…bof, ça ne va pas durer longtemps!
Et pourtant, le vélo est un réel plaisir! que ça fait du bien l’air du matin quand les autres sont coincés dans leur carcan de métal au milieu des bouchons, que c’est agréable de profiter des éclaircies avant d’être enfermé dans un bureau toute une journée, de filer comme le vent, de se sentir libre, et serein…et que c’est du sport de faire le trajet tous les jours mais pour ça il y a un secret: Le vélo électrique !

Un moyen de faire du sport (on pédale quoi qu’il arrive, ce n’est pas une moto), et surtout, on tient plus facilement dans la durée. On arrive suffisamment frais au boulot, on peut s’habiller comme on veut, et on module d’un jour à l’autre ses efforts. Comme, finalement la grande cote juste avant d’arriver n’est pas une épreuve, on sera tenter de ne garder que le plaisir, et de recommencer jour après jour, et vous verrez que même la pluie ne vous convaincra pas de reprendre votre voiture. L’effort modéré sur une longue période vous apporte la santé, le bien être et vous aide a garder la ligne!

FAITES du sport, mais faites plutôt un effort modéré sur une longue période qu’une effort intense, 5 jours…

J’ai testé la trottinette électrique L-TROTT

ltrott-toulouse

Ce dimanche matin, j’ai profité du soleil pour aller faire une petite balade à la Prairie des filtres à Toulouse avec mes enfants, nous y avons croisé l’équipe L-Trott qui tournait des séquences pour leurs vidéos explicatives de la trottinette électrique L-Trott : Une trottinette électrique pas comme les autres.

A l’arrêt, on aurait dit une trottinette classique du type Oxelo de chez D4, et ce n’est qu’en les voyant filer avec, qu’on se rend compte qu’elle est électrique. C’est bluffant.

Et nous voilà devant une L-Trott. Un produit étonnement simple, discret et plein de ressource. Un astucieux mélange entre la trottinette adulte classique et la trottinette électrique. Effectivement, les Mâles plein de testostérone devront passer leurs tour, ici on ne parle pas de record de vitesse ou de look type motard, non juste d’un moyen de mobilité douce, compact, léger ( moins de 10kg !), astucieux, super équipé ‘éclairage, compteur, horloge…’ On voit tout de suite en la soupesant qu’elle peut aisément être pris dans le train ou le tram.

Objectivement, après quelques tours de la prairie de filtres, je dois reconnaître que la L-trott est agréable à conduire, souple et offre comme une sensation de glisse. Au départ, j’ai une petite réticence sur le dispositif de freinage électronique, habitué et rassuré par les freins à disque, je suis surpris de sa forme : c’est une gâchette au pouce sur le guidon. Après quelques tests de freinages, je suis obligé d’admettre que ça freine et plutôt pas mal du tout. Il y a un frein au pied classique comme sur une trottinette standard qui fait à la fois frein a friction et frein électronique, pour un complément de freinage si le terrain l’exigé.

J’ai eu l’occasion de tester différentes trottinettes électriques jusque là, mais vraiment c’est la première fois que j’ai de telles sensations. Par sa simplicité et sa facilité, cette trottinette semble à la portée de tous le monde, et pourrait bien convaincre quelques réfractaires de passer à l’écomobilité ! Mon fils regrette de ne pas avoir 14ans, et ma femme aurait surement craquée si elle avait été là. Je crois que je vais changer sa liste au père Noël.

Pour le coté technique, nous sommes reparti avec la fiche : moteur roue de 250W , batterie Lithium de 5.8Ah, un dispositif de récupération d’énergie, Sissi ca existe, c’est surtout utilisé sur les véhicules hybrides ou en formule1.

Encore un grand merci à toute l’équipe d’avoir interrompu son travail pour répondre à mes questions et de m’avoir permis de tester cette trottinette électrique L-Trott, qui est un vrai bluff, surement mon coup de cœur 2013. Qui sera mon coup de cœur 2014 ?

Pour en savoir plus sur la trottinette électrique L-trott